RERS de Landivisiau

Réseau d'Echanges Réciproques de Savoirs
Activités "jardin du partage"

Création d’un jardin partagé inter-associatif à Landivisiau

« Le Jardin de Kervanous »

Une convention va être signée le 16 mars 2019 à 15h entre les partenaires fondateurs :

  • le RERS de Landivisiau
  • les Restos du Coeur de Landivisiau
  • le Secours Catholique de Landivisiau
  • le Centre E.Leclerc de Landivisiau (SAS Landi Distribution)

en vue de la création d’un jardin partagé inter associatif, en culture exclusivement bio.

« Il faut cultiver notre jardin« . Les partenaires s’approprient les mots de Candide au terme de ses voyages. Autant que les productions agricoles, les partenaires ont l’ambition d’en faire un lieu d’échanges et de convivialité, avec un cabanon pour les rencontres, les partages de connaissances, les ateliers, les réunions du groupe et les décisions collectives.

Les associations partenaires pourront en faire bénéficier des personnes intéressées et des familles accompagnées par une des associations, et leur procurer ainsi un support d’activité valorisant en vue de faciliter du lien social dans la convivialité. L’autre objectif principal est de réaliser un exemple pédagogique pour le jardinage bio amateur.

Dans cette convention Landi Distribution met gratuitement à disposition des associations partenaires un terrain d’environ 2000 m2 dans une parcelle non utilisée actuellement, travaillant ensemble au projet d’un jardin partagé, solidaire et inter associatif. Landi Distribution fournira également les outils et les végétaux nécessaires aux cultures.

Description rapide

Un enclos de 2000 m2 environ dans une parcelle entourée de talus anciens, des fruitiers en périphérie, des buttes de permaculture, des zones de surfaces variées de culture bio, un cabanon, une serre, une citerne d’eau de pluie, une zone réservée pour les enfants. A l’extérieur une jachère fleurie, des ruches, une zone pour l’élaboration du compost (épluchures et déchets verts apportés par le magasin).

Le dessin global du jardin représente une feuille. Il se situe à proximité de l’école Diderot de Landivisiau.

plan du jardin de kervanous
Plan du Jardin de Kervanous

Objectifs

  • Créer un lieu agréable et convivial, cadre de rencontres et d’échanges. Créer un lieu esthétique.
  • Créer un exemple pédagogique et éducatif à destination des jardiniers amateurs et des enfants pour la culture sans pesticides chimiques, de culture au naturel.
  • Partager des expériences et tester, expérimenter la mise en œuvre de différentes méthodes écologiques de jardinage. (Expérimentation de l’agro-écologie, lasagnes, jardin au naturel, de permaculture).
  • Partager les productions entre les acteurs jardiniers et les familles accompagnées par les associations RERS, Resto du Cœur ou le Secours Catholique, lors des actions alimentaires, des repas partagés et ateliers à l’initiative des associations)
  • Réaliser un recyclage et compostage local de déchets organiques, évitant leur transport vers les sites spécialisés.

Principes

Projet à vocation de partage des techniques, des savoirs et des résultats. Projet collectif à vocation pédagogique et sociale.

Nouveaux membres et partenaires externes

Des nouveaux membres ou des partenaires externes pourront être agréés par les 4 fondateurs, dans le cadre de la réalisation des objectifs. Les nouvelles associations membres devront valider la convention. Des partenariats externes sont également envisagés.

Il est par exemple envisagé de se rapprocher d’associations de protection de la nature pour des formations ou des événements, de créer une zone enfants avec l’école Diderot voisine (et d’autres établissements scolaires) pour la démarche pédagogique, de même que le centre jeunesse de la Commune de Landivisiau, ou d’autres associations d’aide aux personnes pour le côté social.

Des rapprochements avec des projets de même type en dehors de Landivisiau pourront également être établis.

Avancement du projet

Les membres ont déjà procédé à l’automne dernier à un nettoyage de la surface pour la préparer à la mise en culture dès ce printemps 2019. Ce travail a bien sûr été réalisé sans utilisation de pesticides, avec un peu de machines mécaniques et surtout beaucoup « d’huile de coude ».

Les tas de compost ont été mis en route, avec des apports de feuilles mortes, de divers déchets végétaux et d’algues.

La terre, au repos depuis de nombreuses années, est très prometteuse…

La biodiversté et les interactions naturelles qui vont être recréées dans cet espace sont le miroir de la diversité humaine et de l’esprit collectif qui anime les membres du groupe.

« les sentiments et les idées ne se renouvellent, le cœur ne s’agrandit, et l’esprit humain ne se développe, que par l’action réciproque des hommes les uns sur les autres » (Tocqueville)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.