RERS de Landivisiau

Réseau d'Echanges Réciproques de Savoirs
inauguration du jardin du partage
Activités "jardinage"

Présentation du « jardin du partage »

Un espace entièrement clos où poussaient des herbes folles est devenu, grâce à la réflexion et au travail de deux adhérentes, un agréable jardin productif.

Création du « jardin du partage »

Les premiers travaux ont débuté en janvier 2013.

En février Maria et Marie Christine ont rendu le sol accessible à la culture en enlevant la couche herbeuse.

Des brèches ont été faites dans une haie compacte pour permettre une entrée depuis l’extérieur.

Le terrain a ensuite été bêché et aux vacances de février six enfants ont planté échalotes, oignons, haricots, pois, pommes de terre, fèves tomates ainsi que des framboisiers et des fraisiers.

La récolte a été bonne à l’exception des tomates qui ont été touchées par le mildiou. Les enfants étaient enchantés de leur récolte, surpris parfois comme lorsqu’ils ont découvert que les pommes de terre ne sont visibles qu’à la récolte.

Le jardin prenait forme. Des allées et un parterre fleuri en forme de cœur ont été créés.

Le « jardin du partage » a alors été officiellement inauguré par Madame Le Maire de Landivisiau le 13 septembre 2014.

inauguration du jardin du partage
Inauguration du jardin du partage le 13 septembre 2014

Conception d’une serre en matériaux de récupération

Au printemps 2015, les nouveaux rythmes scolaires ont rendu plus difficile la participation des enfants. Certains se sont constitué un jardin chez eux. Adèle a pris la succession de Marie Christine.
Nouveaux semis, nouvelles récoltes, nouvelle déception pour les tomates encore attaquées par le mildiou.

La question s’est alors posée: comment obtenir des tomates saines sans produits chimiques?

La découverte, dans une revue spécialisée, d’une serre fabriquée intégralement en matériaux de récupération, a donné la solution. Durant l’hiver 2015/2016, associations, bars, restaurants ont été sollicités pour récupérer 2000 bouteilles plastique vides de 1,5 l. En les imbriquant les unes dans les autres, en utilisant une armature en noisetier pour consolider la structure et une bâche de récupération pour constituer le toit, Maria et Adèle ont confectionné une serre robuste et 100{4d0885ca2ff1f89a8cb08fc520c5284df35645e4cdad177994482c642eb23359} origine recyclée.

Le résultat a été immédiat: une bonne récolte de pommes de terre suivie d’une production de belles tomates, sans mildiou; le tout sans traitement chimique, en se basant sur le principe que des plantes soignent les plantes à une bonne température.

serre en materiaux de recuperation
Serre en matériaux de récupération

Autres expériences en cours…

Une expérience de permaculture est en cours. Les plants de pommes de terre ont eu un meilleur rendement que d’ordinaire et un feuillage plus important. Cependant, l’apparition du mildiou a conduit à couper les tiges à la base, ce qui a arrêté leur croissance. Au mois de décembre 2016, les poireaux et les radis noirs y étaient plus gros que ceux de l’autre parcelle.

Depuis peu, le jardin est notre lien avec les petits élèves d’une classe spécialisée de l’école voisine. La visite du jardin a été une vraie découverte pour eux. Voir leur plaisir à découvrir les légumes et les plantes aromatiques est très gratifiant. Le potage préparé avec ces poireaux, navets, radis noirs, choux, carottes a été très apprécié.

enfants d'une ecole voisine
Enfants d’une école voisine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.